Où sont hébergées les données ?

Les données sont hébergées sur les serveurs d'OVH dont le siège social se situe 140 Quai du Sartel, 59100 Roubaix, France, http://www.ovh.com.

Quelle est la nature des données ?

Les données d'Odafine sont des données primaires, collectées par les personnes qui les ont téléversées.

Odafine se spécialise dans le partage des données provenant des chercheurs ayant conduit des travaux de terrain.

En aucun cas, ces données ne doivent provenir de sources qui les publient déjà par ailleurs.

De qui viennent les données ?

Les données proviennent des chercheurs. Ce sont les données primaires issues des travaux d'enquête que ces derniers ont menés.

Qui est propriétaire des données ?

Les données restent la propriété inaliénable de la personne qui les a téléversées.

En conséquence, la qualité des données est de la seule responsabilité de leur propriétaire.

Par égard aux propriétaires des données, les utilisateurs doivent les citer, avec indication de l'adresse URL d'Odafine.

Le téléchargement des données est libre ?

Le téléchargement des données est libre et gratuit. Toute entité morale ou physique peut les télécharger et les utiliser.

Pourquoi y-a-t-il plusieurs tables de données de même source ?

Une enquête génère toujours une grande masse de données; il n'est pas toujours facile ni faisable de les fournir en un seul tableau.

Aussi, il est recommandé d'éclater les données en plusieurs tableaux, mais en veillant à disposer d'une variable commune dans chaque tableau; cette variable commune permettra ainsi de recombiner à loisir les tableaux en recourant à un logiciel de base de données de son choix, comme Access.

à€ titre indicatif, la variable commune est le plus souvent l'identifiant d'un individu, un numéro de code.

Dans certains cas, il peut y avoir plusieurs identifiants dans une table de données. Par exemple, il en faut deux pour des données relatives aux membres de famille d'un paysan, un pour pour le paysan et un pour le membre de famille.

Respect de l'anonymat

Il est vivement recommandé de garder secret l'identité des individus correspondant aux données partagées.

Aussi, il ne faut pas que les noms et prénoms des individus apparaissent, mais seulement leurs numéros de code. Seuls les propriétaires des données peuvent faire la correspondance entre les numéros et les individus.

Est-on libre d'utiliser les données téléchargées ?

L'usage des données téléchargées sur ODAFINE est libre et peuvent être traitées selon le vouloir des utilisateurs. L'interprétation des données traitées est de la seule responsabilité des utilisateurs.

Par égard aux propriétaires des données, les utilisateurs doivent les citer et indiquer l'URL d'Odafine.

Doit-on télécharger la totalité d'un tableau ?

Même si on peut modifier l'affichage d'un tableau, en réduisant le nombre de colonnes ou en modifiant l'ordre d'affichage des données, tout le tableau est téléchargé lors de l'opération de téléchargement.

Représentation graphique et type de données

Les variables dans un tableau peuvent être de nature qualitative ou quantitative.

Pour les variables quantitatives, la présentation sous forme d'histogramme est la plus appropriée. Cette option présente les histogrammes en fonction de onze classes, simulant ainsi la distribution des données pour permettre de constater la normalité éventuelle de la distribution.

Pour les variables qualitatives, les données peuvent aussi être présentées sous forme d'histogrammes pour les quatre modalités les plus fréquentes.

Comment sont créées les classes des histogrammes ?

Pour les variables quantitatives, onze classes sont déterminées. Cette détermination est issue du calcul de l'étendue des valeurs de la variable quantitative (différence entre valeurs maximale et minimale), puis de la répartition de cette étendue en onze intervalles d'égale valeur.

Comment créer des graphiques "colonne" ou histogramme avec l'option manuelle ?

Comment créer des graphiques "colonne" ou histogramme avec l'option manuelle ? Deux options automatiques accompagnent une option manuelle pour donner les histogrammes par quartile et par décile.

L'option manuelle permet de présenter les histogrammes en fonction des classes dont on définit manuellement les limites. Le but est de visualiser la distribution des données et de voir si elle s'écarte d'une distribution normale. On peut créer autant de classes que l'on désire.

Une fois qu'on a choisi la variable quantitative à représenter et qu'on a opté pour "manuel" dans distribution statistique, on entre une première valeur qui est la borne inférieure de la première classe. Dès que cette valeur est saisie, l'option "ajouter" (en anglais "add") est proposée et qu'il suffit de valider. On entre alors une deuxième valeur qui est la borne supérieure de la première classe et en même temps la borne inférieure de la deuxième classe. Et ainsi de suite, jusqu'à la borne supérieure de la dernière classe qu'on veut ajouter.

En pratique, pour avoir une idée des valeurs pour les bornes des classes (précisément la borne inférieure de la première classe et la borne supérieure de la dernière classe), il est conseillé de regarder d'abord dans le tableau des données : ces dernières peuvent être ordonnées de manière croissante ou décroissante pour les variables quantitatives, de sorte qu'on voit facilement voir les valeurs minimales et maximales de ces variables.

Faut-il s'enregistrer ?

L'enregistrement n'est pas nécessaire pour consulter ou télécharger les données. L'enregistrement est seulement requis pour pouvoir téléverser des données et les partager.

Comment téléverser les données ?

Le téléversement des données nécessite que la personne soit enregistrée au préalable.
Il suffit de cliquer "ajouter une données" puis de suivre les instructions.

Quelles dispositions prendre avant de téléverser les données ?

La qualité des données téléversées est de la responsabilité de leur propriétaire. C'est donc à ce dernier de vérifier la qualité des données qu'il/elle souhaite partager.

La vérification des données concerne notamment l'identification voire l'élimination des données aberrantes. Le maintien de données aberrantes influencera négativement la détermination des classes quand il s'agit de variables quantitatives.

Quelles sont les informations à joindre aux données ?

Un champ est prévu pour permettre de décrire chaque tableau de données.

Ce champ permet d'inscrire du texte sans limite de longueur. C'est au propriétaire des données d'indiquer: - Le contexte où les données ont été collectées : lieu, année, les objectifs de l'enquête, méthodologie
- Le contenu des variables du tableau
- Les autres tableaux téléversés en provenance de la même enquête.